Histoire Le rif Lauzon Photos Retour. Cliquez... Sommaire. Cliquez...

Un kilomètre avant le hameau de la Montagne, lorsque la route cesse de serpenter à travers les arbres, dans un vallon orienté nord-sud, compris entre les monts de Coucherine et de Trésaubenq, on atteint le hameau de la Frédière.

L'altitude est alors de 1229 m. Dans le fond du vallon, coule le rif Lauzon.

Qui pourrait imaginer que ce hameau donna son nom à un des seigneurs les plus célèbre de son époque, ami de Lesdiguières, Jean Flotte, seigneur de Freydière et Châteauvieux, capitaine et maréchal de camp ?

Dans son "Dictionnaire topographique du département des Hautes Alpes" rédigé en 1884, Joseph ROMAN (1) signale que le hameau de La Frédière était appelé :

  • Cima de Freidum en 1169,
  • Freardum en 1246,
  • Fredière au XVIIème siècle,
  • Froidière sur les cartes d'état major de son époque.

Il faut noter que cette appellation perdure sur les cartes actuelle bien que pour tout un chacun il s'agisse du hameau de la Frédière.

La description suivante pourrait s'appliquer à la Frédière mais aussi au hameau de la Montagne, tous deux balayés par la Bise venue du Nord en empruntant la vallée du Dévoluy (2). Elle rappelle combien la vie était difficile dans les hautes vallées alpines:

Le vent du nord souffle assez constamment dans ces contrées ; il rend le climat froid , parce qu'il passe sur des pics élevés, où sont amoncelées des glaces éternelles.
L'hiver dure long-temps ; la neige séjourne jusqu'à sept à huit mois dans quelques vallées, et leurs habitans sont, pendant ce temps-là, privés de toute communication avec leurs voisins. Durant les autres saisons, la température varie très-fréquemment ; les vents violens, les ouragans, les alternatives de chaud et de froid , dans la même saison, dans la même journée ; les grêles, qui sont très-fréquentes, menacent les récoltes jusqu'au moment de la moisson ...

 


  1. Joseph ROMAN, "Dictionnaire topographique du département des Hautes Alpes", Imprimerie Nationale, Paris, 1884.
  2. Félix BONNAIRE, "Mémoire au ministre de l'intérieur sur la statistique du département des Hautes-Alpes", Impr. des Sourds-muets, Paris, 1800